Un Prix littéraire pour que vive la Solidarité

Chaque année depuis 2004, le Prix Solidarité, créé par l'Union Harmonie Mutuelles, récompense un roman français illustrant l'entraide, la générosité, la tolérance et le respect de la personne humaine. L’objectif : promouvoir l’humanisme aux yeux de tous. S’il n’a pu être décerné en 2015, le Prix a été remis en 2016 à Pascal Manoukian.

Le Prix Solidarité 2016

C'est l'ouvrage Les Échoués de Pascal Manoukian qui a remporté le prix de cette 13e édition. La solidarité entre et envers les migrants a su séduire le jury.

Pascal Manoukian - Les échoués


Un hommage aux pionniers des migrations contemporaines et à ceux qui leur ont porté secours


Pascal Manoukian est reporter d'images, spécialisé dans la couverture des conflits. Dans son premier roman Les Échoués, il relate le combat de trois migrants économiques d'Europe de l'Est, d'Afrique et d'Asie venus en France dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure.

Cet ouvrage invite à poser un nouveau regard sur l'immigration, sur tous ces hommes et femmes pour qui l'exil est moins un choix qu'une question de survie. Lumineux et plein d'espoir, Les Échoués rappelle que les valeurs d'entraide et de fraternité sont une réalité, même dans un monde en crise.

Elise Care, l'association soutenue par le lauréat

Elise Care Pour cette nouvelle édition, le Prix Solidarité salue également le combat d'Elise Care. Cette association, choisie par l'auteur, se charge d'apporter une aide médicale aux populations civiles vivant en zones de conflit. Sa vocation humanitaire est incarnée par sa fondatrice, Elise Boghossian, acupunctrice de métier.

L'association œuvre au développement de la pratique de l'acupuncture pour soulager les douleurs des patients. Devant l'aggravation des conflits au Moyen-Orient, Elise Care a créé deux dispensaires mobiles en Irak afin de porter assistance aux populations déplacées et réfugiées, éloignées des villes et des centres médicaux.
Un troisième dispensaire a été créé en France à Dunkerque
pour soigner les victimes de l'exil. En parallèle à son activité humanitaire, l'association mène également de nombreuses recherches cliniques.
La construction d'un hôpital en dur à la frontière irakienne sera la prochaine étape.